14. Apprendre à apprendre

Mumble
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mumble

From Gontran : p2k.co pour transférer de Pocket à Kindle
Gontran (GLX) (@GLXgontran)
« Alternative (plus connue il me semble) à addme : about.me https://about.me/ (exemple le mien – pas à jour) https://about.me/glx »
Mes actions ces derniers temps, avec un relai sur l’article « L’auto-apprentissage avec la méthode bac à sable »
Anchor repousse la limite de temps des podcasts
Équilibrer le travail et la vie à l’ère numérique?
Ma petite passion du moment : Day One
Thibaud :
Sleeptown
I found a good searchable emoji database to use in the Future Now Newsletter I write for Institute for the Future. You can search for emoji by subject, and when you find one you like, just copy and paste it as you would with any text-based character. — MF
I love getting to the theaters early enough to watch all the movie trailers. Trailernite.com is non-stop trailer watching. If you don’t like it, just hit next. — CD
If there’s an affirmation or inspirational quote I’m really loving, I save it as my iPhone wallpaper so that I see it every time I open my phone until I’ve absorbed it or I’m sick of it. I’m sure there are lots of wallpaper apps you can download for free to create your own wallpaper, but I just use my Notes app and copy and paste text into a new note (centering it in the middle of the screen) > screenshot it > save to Photos > Use as Wallpaper. Right now my background just says “Pause.” — CD
La réponse à toutes questions c’est 60.24.7
Codex des biais cognitifs :
Je bloque sur Twitter
Commentaire d’un auditeur

4 réponses sur “14. Apprendre à apprendre”

  1. Je vous rejoins sur la notion d’autodidacte, pour prendre un exemple personnel : j’ai toujours appris (et aimer apprendre) par moi-même, j’ai fait des études en psychologie puis dans le cinéma/réalisation audiovisuelle et maintenant je travaille dans l’informatique…
    Ce sont mes passions qui m’ont amenés à travailler dans ces domaines, et qui sait un jour dans d’autres.
    Les outils mis à notre disposition aujourd’hui n’ont de limite que notre engagement/motivation à s’y mettre.

    Dans un monde (professionnel notamment) constamment en changement, cette faculté d’apprendre est d’autant plus importante pour faire face à ces évolutions.
    Je pense notamment aux personnes qui sont licenciés après avoir passé toute leur carrière dans une entreprise et de retrouvent perdus à la perspective de perdre leur emploi. Ces personnes (ou du moins certaines de ces personnes) ne se sont jamais remis en question, n’ont rien appris par elles-mêmes, et se retrouvent démunies/perdues dans la perspective de se retrouver sans emploi à 50 ans, alors qu’ils leur restent encore peut-être 10 ou 15 ans de vie « active » devant eux…

    Ça me fait penser aux premiers mots de La lettre à Ménécée d’Épicure :

    « Quand on est jeune il ne faut pas remettre à philosopher, et quand on est vieux il ne faut pas se lasser de philosopher. Car jamais il n’est trop tôt ou trop tard pour travailler à la santé de l’âme. Or celui qui dit que l’heure de philosopher n’est pas encore arrivée ou est passée pour lui, ressemble à un homme qui dirait que l’heure d’être heureux n’est pas encore venue pour lui ou qu’elle n’est plus. »

  2. J’utilise souvent l’application Forest, notamment quand j’ai un coup de mou au niveau motivation : cela combine en effet la méthode pomodoro (même si on peut régler le timer à plus de 25 min) qui je trouve est vraiment géniale pour éviter la procrastination et pour faire des trucs pénibles (« Allez, je fais ça que pendant 25 min et après je passe à autre chose » et finalement j’en fait plus) et le serious game (personne n’a envie de faire mourir cet arbre si mignon) et cela marche vraiment bien. Comme j’évite d’aller (trop) sur internet et les réseaux sociaux avec l’ordi du bureau ben du coup je n’y ai plus accès grâce à l’appli et ça marche vraiment bien. Et en plus elle est jolie et bien faite.

  3. Bonjour à vous. Au lieu de Mumble, il y a encore mieux de mon point de vue, c’est Discord. Dans celui ci ont peut se créer différents serveurs et même partager son écran façon Skype.
    A prendre en version portable sur Windows, comme ça cela n’écrit pas sur tout le PC.

  4. Bonjour,
    Je réagis sur votre question des favoris.
    Oui, je mes utilises toujours tant pour le privé que le pro. Pourquoi ? Trois principales raisons :
    • Accès direct à une page cible spécifique. Le fait de passer par un moteur de recherche est bien plus long et moins précis.
    Je fais mes recherches depuis une barre de recherche après avoir appuyé sur CTRL + K.
    Tout est synchronisé sur un serveur dédié et je fais des sauvegardes locales de temps en temps.
    • Pas de traçage. Matthieu, je pensais que tu étais plus sensibilisé à ce sujet, notamment après le passage de Sandrine dans ton podcast.
    • Les favoris permettent de mémoriser des sites selon leur nom, leur description, leur URL mais aussi des tags. Très pratique pour conserver des sites web sans avoir à se rappeler de leur url/nom.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.