Niplife 030 – Pour tout savoir sur LinkedIn

Actualités

Dossier

Astuces

Citations
“Life is too short to be busy.” Tim Kreider
Podcast: Téléchargement
Niplife épisode 30

5 réponses sur “Niplife 030 – Pour tout savoir sur LinkedIn”

  1. Merci pour le podCast sur LinkedIn, je l’utilise plus intensivement depuis 2ans car la plateforme s’est améliorée. Mais concernant la publication d’articles / d’infos tant que le mode « Influenceur » et la mise en forme de post ne sera pas étendu à tout le monde c’est assez compliqué de publier du contenu de qualité. On se retrouve plus à publier un lien vers un blog/ autre réseau social que faire un article directement dans linkedIn.
    Les derniers conseils sont pertinents mais je trouve encore que l’interaction entre contacts (1er / 2eme niveaux) est faible du moins pour les petits profils (- de 100 contacts). Et quand on voit que certains ChainMail/devinette/Gag sont aussi sur LinkedIn les news qui ont le plus de J’aime/Partage le coté « Pro » en prend un coup au moral.
    Sur la partie payante je trouve ça hyper confus entre les modes Premium/Job seeker/ Recruteur / commerciaux . C’est aussi un des freins à mon passage au mode premium (avec le prix finalement assez cher si c’est sur son budget personnel et non pas de l’entreprise 200$ / an).
    Merci encore pour le dossier et vivement le prochain.

  2. Demande de beta testeur envoyée 😉
    LinkedIn et Viadeo c’est le genre de site où on est vraiment actif quand on cherche de boulot ou que l’on souhaite en changer 😉
    Il y a souvent des toiles d’araignée dessus (j’ai même un ancien prestataire qui a laissé qu’il travaillait chez nous, alors qu’il nous a quitté il y a plus d’un an) 😉
    Je trouve l’interface un peu buggé: j’ai depuis au moins un an des notifications de personnes en attente d’acceptation (que j’ai déjà accepté)
    Sinon, comme je le disais, les deux se valent mais on y va que lorsque l’on a besoin 😉
    Perso, je pense juste à rajouter mes différentes publications (web/papier), ça me fait des lecteurs en plus 🙂
    Un truc marrant, sur l’un des deux, j’avais au départ choisi de ne pas indiquer le nom de mon entreprise, j’avais donc inscrit : N/C (non communiqué)
    Et je me suis retrouvé avec un lot de propositions « vous connaissez peut être untel, également employé dans la société N/C » 🙂
    Pour l’idée de la faute indiquée lors de l’entretien, c’est bien d’observer la réaction, mais surtout de vérifier si le candidat tient parole:
    C’est facile de dire « oui, merci je corrigerais » , mais il faut vérifier une semaine après si c’est fait, ça donne une indication sur le « professionnalisme » de celui-ci, fait il ce qu’il dit 😉

  3. Note: vous pouvez également retrouver Guillaume sur smartdads.fr 😉
    Ou il sévit au coté entre autre de Cédric Tamboise (tablette tactile/tablette café devenu tech café) et moi-même 😉

  4. Hello les gars !
    Pour ma part, je crois pouvoir dire que je suis un early adopter de LinkedIn (https://www.linkedin.com/in/ironmano) mais il est vrai que j’ai peu tendance à l’utiliser.
    D’ailleurs, un point abordé précédemment dans les commentaires que tu n’as pas abordé Michael, mais qui fait +/- croire que j’y suis actif, c’est la facilité à « linker » d’autres réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, … et qui du coup, rajoute encore du bruit à vos publications.
    Viadeo vs LinkedIn ? L’un est plutôt Franco Français, l’autre très anglosaxon (même si Viadeo investit beaucoup en Chine) mais dans les 2 cas, je m’en suis détaché car :
    1. trop de spam sur Viadeo
    2. les 2 sont très buggés et les fonctions des applis ne sont pas les mêmes que sur la version webbased (plus fluide et moins buggée)
    3. ils aspirent vos carnets d’adresses / connections aux réseaux sociaux et si, par malheur, vous appuyez sur le mauvais bouton (ie « inviter mes contacts »), ils vont littéralement être spammés d’invitation LinkedIn (ou Viadeo) : vos contacts vont recevoir des rappels d’invitation chaque semaine / mois pendant une longue période.
    Par contre, il est vrai que LinkedIn, avec l’acquisition de Pulse, et via CETTE appli, propose du contenu très en rapport avec les mots clés de vos profils.
    Je m’inscrits quand même en faux Mika(do 🙂 ) car si tu sévi dans un domaine plutôt orienté vente ou secteurs pointus, LinkedIn (ou Viadeo) ne servent pas uniquement quand tu cherches du boulot. On y fait de belles rencontres, on se lancent dans de belles conversations et les infos qui y sont publiées sont plus pertinentes que sur d’autres Réseaux Sociaux. La cible est aussi différente je pense : on va lire un article publié sur LinkedIn en sachant qu’il y aura du contenu long mais travaillé et pertinent. Sur d’autres réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter, on est beaucoup plus dans l’immédiateté : si plus de 150 mots (pas caractères hein !) à lire, on passe souvent son chemin.
    Autre point très important avec LinkedIn : l’utilisation par les recruteurs. Je parle de ceux dont c’est le métier (cabinets de recrutement, chasseurs de têtes, RPO, DRH, …). LinkedIn sera plus pour des profils internationaux (et pour les Français, plus des personnes ayant eu des expériences à l’étranger), alors que sur Viadeo, on y cherche plus de Francophones (France, Maghreb, …)
    Désolé pour cette longue diatribe.
    Au plaisir de vous accepter comme contact sur LinkedIn :-).
    Ermanno

    1. Autant pour moi, perso comme la totalité de mes contacts utilisons viadeo/linkedin que dans un cadre « pro » on y met à jour son CV de temps en temps
      Après, on ne « vend » rien 😉
      Pour le recrutement d’info, les chasseurs de tête regarde beaucoup github 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.